Atteinte de la mucoviscidose, Sabrina Perquis («Secret Story») est positive au Covid-19... malgré son vaccin

Atteinte de la mucoviscidose, Sabrina Perquis («Secret Story») est positive au Covid-19... malgré son vaccin
Isopix

Si vous étiez un fidèle téléspectateur de « Secret Story », sur TF1, vous vous rappelez peut-être de cette candidate de la cinquième saison, en 2011, qui participait avec le secret suivant : « Je vis avec le poumon d’un autre ». Atteinte de mucoviscidose, Sabrina Perquis avait en effet subi une greffe de poumon il y a treize ans. Depuis sa participation au programme de télé-réalité de TF1, la jeune femme est restée bien présente sur les réseaux sociaux et continue de communiquer avec ses fans.

C’est donc tout naturellement sur Instagram que la jolie blonde de 39 ans a expliqué devoir subir une nouvelle intervention chirurgicale cette semaine. Alors qu’en story, elle était en train d’expliquer les détails de cette opération (ablation du thymus), Sabrina a été interrompue par son médecin… avant de poursuivre sa story, les larmes aux yeux, pour expliquer que son opération était annulée ! La raison : son test PCR revenu positif, alors qu’elle est vaccinée !

« A la base, je faisais une story pour vous expliquer mon opération de demain qui vient d’être annulée, car mon test PCR est revenu positif. J’ai fait trois vaccins… Super ! J’attends que le médecin revienne pour me dire ce qu’il en est. Soit je reste en surveillance ici, soit je rentre à la maison et on reporte l’opération d’au moins quinze jours, trois semaines. Je suis ravie… », explique-t-elle ainsi.

« J’espère que je ne vais pas développer une forme sévère »

« Ce que je ne vous ai pas dit, c’est que j’avais un peu de fièvre quand je me suis levée ce matin », a-t-elle encore raconté en story. « Je sais que le vaccin n’empêche pas d’avoir la Covid, mais c’est vrai que je n’étais pas plus inquiète que ça en arrivant. Surtout que j’ai fait le retour Montpellier-Paris avec la clim à fond, donc je pensais que j’avais attrapé un coup de froid. Mon fils est malade aussi donc je vais le faire tester. (…) De mon côté, je suis assez confiante parce que j’ai trois doses donc j’espère que je ne vais pas développer une forme sévère. Normalement non. »

Et d’expliquer, le lendemain : « Ce matin je me suis réveillée avec de grosses brûlures à la trachée. J’ai vraiment super-mal. Ça me plaît moyennement dans la mesure où ce n’est pas loin des poumons. Donc je n’ai pas envie que ça touche mes poumons qui vont très bien. » Avant d’ajouter, un peu plus tard dans la journée : « Je respire bien mais j’ai mal. Et la fièvre me donne des vertiges, donc impossible de bouger du lit. » En espérant qu’elle se remette vite !

Notre sélection vidéo