Abonnez-vous pour 1€

Scène de torture à Estaimpuis: ils lui font boire son sperme puis le violent, «il pensait que c’était pour un rendez-vous galant»

Les faits sont d’une cruauté totale...
Les faits sont d’une cruauté totale... - B.Libert

Ce sont des faits d’une extrême gravité qui ont été plaidés jeudi devant le tribunal correctionnel. Deux jeunes garçons vulnérables en raison d’un retard mental, et suivis par une institution estampuisienne, ont été violentés par d’autres jeunes en janvier dernier. Le deuxième a même été violé. Ses agresseurs sont nés en 2000 et en 2001. Le ministère public a requis des peines de 8 et 7 ans de prison ferme pour ces faits d’une extrême cruauté.

> Nos informations sur NordEclair.be