Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: très variable parmi les 27 pays de l’Union Européenne, la couverture vaccinale inquiète

Coronavirus: très variable parmi les 27 pays de l’Union Européenne, la couverture vaccinale inquiète
Belga

Cependant, la couverture vaccinale reste très variable d’un pays à l’autre, comme le montre le «vaccine tracker» de l’ECDC, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies. Son site permet de voir, pays par pays, quelle part de la population adulte a déjà été partiellement ou entièrement vaccinée (les chiffres globaux ont un certain retard sur ceux de la Commission, toutefois).

La Belgique, avec 62,7% d’adultes totalement vaccinés selon les données ECDC, est au-delà des chiffres pour l’UE dans son ensemble, mais la Slovaquie par exemple affiche une part de 41,9% d’adultes complètement vaccinés, la Roumanie 30,1%, la Croatie 40,8%...

«Des taux de vaccination bas sont une source d’inquiétude», a admis jeudi le porte-parole de la Commission en charge des questions de Santé, Stefan De Keersmaecker. C’est le sujet principal abordé par la commissaire compétente Stella Kyriakides lors de ses visites aux différentes capitales, où elle discute avec les autorités locales des avancées de la vaccination.

Si l’UE s’est donné pour objectif d’atteindre une vaccination complète d’au moins 70% des adultes cet été, il faudrait aussi que chaque État membre pris séparément dépasse ce seuil, pour éviter des «poches» permettant la mutation du virus, ont souligné face aux journalistes Stefan De Keersmaecker et Dana Spinant, porte-parole en chef adjointe de l’exécutif européen.

«Suffisamment de doses ont été fournies, il est important de les administrer sans attendre», a estimé Stefan De Keersmaecker. La vaccination en elle-même est cependant du ressort des États, que la Commission tente d’aider par exemple sur le plan de la communication envers la population, ou sur le plan logistique avec des procédures d’achat commun d’aiguilles adéquates, a-t-il rappelé.

Pour ce qui est de la vaccination au-delà des frontières de l’UE, la «Team Europe» (soit les institutions européennes et chacun des 27 États membres, pris ensemble) devrait largement dépasser la promesse qu’elle avait faite en mai dernier, celle de partager avec les pays à revenu faible ou moyen 100 millions de doses de vaccin d’ici la fin de l’année. Il y a déjà eu des engagements pour au moins 200 millions de doses, se réjouit jeudi la Commission. La plupart de ces doses passent par le mécanisme Covax.

Notre sélection vidéo