Abonnez-vous pour 1€

Pourquoi a-t-on minimisé le danger durant 48h? Lundi dernier à 14h, l’Europe prédit 231mm d’eau par m², l’IRM parle toujours de 150 mm!

Pourquoi a-t-on minimisé le danger durant 48h? Lundi dernier à 14h, l’Europe prédit 231mm d’eau par m², l’IRM parle toujours de 150 mm!
Belga

Il y avait déjà eu une série d’avertissements clairs du Système Européen d’Alerte aux Inondations (EFAS) depuis le samedi 10 juillet et qui annonçait des « pluies exceptionnelles sur le Rhin et l’est de la Belgique. » Des avertissements envoyés au service d’hydrologie de la Région wallonne, qui gère les fleuves et les rivières, et qui aurait dû prévenir plus clairement la gestion des barrages.

Mais l’Institut Royal de Météorologie de son côté est abonné au Centre Européen pour les Prévisions Météorologiques à Moyen Terme (ECMWF). Et ce dernier a publié la carte ci-contre le lundi 12 juillet à 14 heures. Elle indique qu’on s’attend à ce qu’il tombe 231 mm (ou litre d’eau) par m², de Verviers à Düren, jusqu’au vendredi 16 à 5h. C’est énorme ! On est à 48 heures du début de la crise et pourtant, l’IRM s’en tient à un code jaune. Pourquoi ?

►► Les explications de David Dehenauw, le chef météo de l’IRM et Monsieur Météo sur RTL.