Abonnez-vous pour 1€

Vincent Kompany préface le premier match de la saison d’Anderlecht: «L’Union, c’est un loup dans la peau d’un agneau»

Photo News
Photo News

Le coach des Mauves a parlé à la presse pour préfacer le match de D1A contre l’Union Saint-Gilloise. « Nous avions hâte que la saison reprenne, a avoué l’entraîneur anderlechtois. Et hâte, aussi, de revoir notre public. Cela faisait trop longtemps. C’est chouette que nos supporters puissent enfin faire connaissance avec certains joueurs. Et tout cela à l’occasion d’un derby. C’est génial pour Bruxelles. Ce match représente beaucoup pour un Bruxellois pur sang comme moi. »

Vincent Kompany se méfiera d’autant plus des Unionistes, dimanche, qu’il les estime prêts à prendre la relève d’Ostende. « Après la surprise ostendaise l’an passé, c’est l’Union qui possède cette fois tous les ingrédients pour surprendre tout le monde. Nos voisins joueront sans pression et présentent avec Vanzeir, Undav et Nielsen toutes les qualités pour séduire. L’Union, c’est un loup dans la peau d’un agneau. »

« Besoin de temps pour créer les automatismes »

Le mentor des Bruxellois n’exclut pas la présence des Olsson, Raman, Mykha ou encore Murillo, dès ce week-end, mais il a déjà prévenu ne vouloir « prendre aucun risque et privilégier avant tout le long terme. » Il se veut confiant. Mais il sait que son équipe aura encore « besoin de temps « pour (re)trouver et créer des automatismes qui avaient fait la différence en fin de saison dernière ».

« Notre priorité est d’intégrer au plus vite tous nos nouveaux joueurs après les nombreux départs et les nombreuses arrivées. » Des nouveaux joueurs auxquels viendront encore s’ajouter d’autres renforts, dont évidemment un attaquant de pointe. Au minimum.

Foot amateur et chez les jeunes