Abonnez-vous pour 1€

Petra De Sutter veut permettre le droit à la déconnexion des fonctionnaires

Petra De Sutter veut permettre le droit à la déconnexion des fonctionnaires
Belga

En raison du recours accru au télétravail, spécialement pendant la crise du coronavirus, la frontière entre vie professionnelle et vie privée a commencé à s’estomper pour beaucoup de travailleurs. Le smartphone rend les collaborateurs beaucoup plus accessibles qu’auparavant pour leurs supérieurs ou leurs collègues, ce qui crée un stress supplémentaire pour de nombreuses personnes.

La ministre veut doter la fonction publique fédérale d’un cadre clair pour qu’un droit à la déconnexion soit garanti aux agents après les heures de travail.

« Pendant la pandémie, nous étions nombreux à devoir télétravailler, a expliqué Mme De Sutter (Groen) dans un communiqué. « Les avantages qui en résultent sont nombreux, par exemple plus de temps libre car nous ne devions pas nous rendre au travail. Mais pour certains, cela a également causé un stress supplémentaire, car ils avaient l’impression de devoir être constamment disponibles. Ce n’est pas parce que nous télétravaillons plus souvent que la maison doit devenir un bureau. Il est important de pouvoir se déconnecter complètement de temps en temps, a fortiori après les heures de travail ».

La ministre va examiner avec les partenaires sociaux comment transposer l’accord-cadre européen en la matière en un cadre clair. Elle espère que ses travaux pourront inspirer les discussions dans le secteur privé.

Notre sélection vidéo