Abonnez-vous pour 1€

Malgré sa défaite, Jorre Verstraeten «va beaucoup retirer de ces Jeux pour l’avenir»

Malgré sa défaite, Jorre Verstraeten «va beaucoup retirer de ces Jeux pour l’avenir»
Photo News

Jorre Verstraeten n’a pas réussi l’exploit de battre le triple champion du monde japonais Naohisa Takato au 2e tour du tournoi olympique de judo de Tokyo, samedi dans la catégorie des moins de 60 kg. Son coach Cédric Taymans, ancien vice-champion du monde dans la catégorie, n’a pas cherché d’excuses.

« Il a fait une bonne entrée contre l’Allemand (Plafky). C’était déjà compliqué à gérer parce qu’il ne l’avait jamais rencontré. Il s’est imposé au golden score ». Ensuite le tirage au sort lui a désigné comme adversaire le représentant japonais. « On ne peut pas beaucoup discuter du combat. Le Japonais a très bien verrouillé », avant de placer un uchi-mata décisif à quelques secondes de la fin des quatre minutes de combat. « Jorre a fait tout ce qu’il a pu. Il y a beaucoup de choses qu’il va apprendre de ce combat pour l’avenir. Nous savions que ce serait compliqué à gérer car Takato n’a pas un judo qui lui convient ». S’ils ne s’étaient jamais affrontés en compétition auparavant, « ils se connaissaient de stages passés ensemble. Voilà, le judo c’est aussi un tirage au sort ». Takato devait disputer en soirée la finale contre le Taïwanais Yung Wei Yang.

Amoureux du Japon, le Louvaniste de 23 ans gardera néanmoins un bon sentiment de ses premiers JO, selon le directeur technique de la fédération francophone. « Je pense qu’il a tout fait pour être le plus en forme possible, et il était dans la meilleure forme de sa vie, on peut être optimiste pour Paris en 2024 », a conclu Cédric Taymans.

Notre sélection vidéo