Abonnez-vous pour 1€

Gros déploiement de policiers et de secouristes ce samedi après-midi à Ramegnies-Chin: retranché sur un toit, il redescend après 5 heures

L’homme qui s’est réfugié sur la toiture...
L’homme qui s’est réfugié sur la toiture... - D.R.

C’est aux alentours de 14h que l’alerte a été donnée ce samedi, quand la zone de police du Tournaisis et la zone de secours de Wallonie picarde ont été avisées de la présence d’un homme sur la toiture d’une maison bordant la N50 (chaussée de Tournai-Courtrai) dans la traversée de Ramegnies-Chin. Les faits se sont passés dans le virage de Tentalu.

Le dispositif mis en place...
Le dispositif mis en place... - D.R.

Aussitôt, deux auto-échelles ont été déployées dans le périmètre, ainsi qu’une ambulance. La police du Tournaisis est descendue sur place. L’homme a longtemps refusé de descendre. Il a jeté des tuiles sur les passants… Il en a fait de même sur un agent qui tentait de s’approcher pour lui parler. Les policiers ont cependant pu lui tendre une bouteille d’eau.

Une négociation a été entamée. Un peu avant 19h, après l’intervention à deux reprises de négociateurs de la police fédérale montés dans une nacelle, l’homme a accepté de descendre. Il a été récupéré dans la nacelle qui lui était tendue et dans laquelle se trouvaient les négociateurs. Il était à plus de dix mètres de hauteur et risquait à tout moment de glisser !

Pendant plus de 5 heures, l’homme est resté assis, jouant à l’équilibriste sur le faîtage de la toiture rendue glissante par la pluie tombée dans l’après-midi. Il semble avoir une trentaine d’années et souffrir de troubles psychologiques.

Pour quelles raisons ?

On ne connaît pas les raisons pour lesquelles cet homme s’est mis à cet endroit particulièrement inconfortable de l’habitation et pourquoi il a menacé de se jeter dans le vide ? Il devait être entendu sur ses motivations.

Les pompiers de la zone de secours de Wallonie picarde avaient déployé une bâche qui avait été tendue dans le cas où l’homme commettait l’impensable.

La circulation sur la R50 a été interrompue dans les deux sens.

Notre sélection vidéo