Abonnez-vous pour 1€

Quatorze morts dans l’incendie d’un entrepôt en Chine

Quatorze morts dans l’incendie d’un entrepôt en Chine
Belga image

Cet entrepôt logistique, situé à Changchun, la capitale de la province du Jilin (nord-est), a pris feu samedi après-midi et les secours étaient toujours sur place dans la soirée, a indiqué l’agence de presse officielle Chine Nouvelle.

Les images diffusées par l’agence montrent des pompiers munis d’échelles et de grues autour de la carcasse carbonisée du bâtiment.

«L’enquête sur l’origine du sinistre est en cours», a précisé Chine Nouvelle.

Les incendies mortels ne sont pas rares en Chine, où le respect peu rigoureux des règles de construction et l’urbanisation illicite galopante peuvent compliquer l’évacuation d’un bâtiment en feu.

En juin, dans la province du Henan (centre), l’incendie d’une école d’arts martiaux avait fait 18 morts, pour la plupart des élèves de l’école âgés de sept à 16 ans. Les médias officiels avaient finalement indiqué que le bâtiment abritant l’école n’avait pas passé les contrôles de sécurité obligatoires.

L’événement avait provoqué un tollé en ligne et une mobilisation sur les réseaux sociaux pour de meilleures normes anti-incendie.

En 2017, deux incendies avaient tué plus d’une vingtaine de personnes dans des quartiers de Pékin habités par des migrants internes.

Le premier, qui a fait 19 morts en novembre 2017, avait été suivi d’une campagne de destruction des logements illégaux habités par les migrants dans la capitale, mettant ainsi des centaines de milliers d’entre eux à la rue en plein hiver.

En 2010, un vaste incendie avait ravagé un immeuble résidentiel de 28 étages à Shanghai, tuant 58 personnes.

Notre sélection vidéo