Abonnez-vous pour 1€

Le prince Laurent aurait préféré être ailleurs qu’au défilé du 21 juillet: «Je me suis demandé ce que je faisais là au lieu d’être sur le terrain»

Exclusif
Le prince Laurent était embarrassé dans la tribune d’honneur, au défilé.
Le prince Laurent était embarrassé dans la tribune d’honneur, au défilé. - Photo News

Monseigneur. On vous sait très impliqué personnellement au travers de projets pour l’écologie, la lutte contre le réchauffement climatique et les catastrophes naturelles. Que vous inspire ce que nous avons vécu ces derniers jours en Belgique ?

Ce sont des questions très compliquées que vous me posez là. D’abord, je dois dire que j’ai une estime ainsi qu’une gratitude sans frontière à l’égard de ceux qui s’investissent pour aider les sinistrés. C’est le cas des militaires, des pompiers, de la Croix-Rouge, des scouts et de nombreux bénévoles. Et puis, je dois vous avouer que je suis très démuni devant l’ampleur de cette catastrophe environnementale. Elle est écologique, sociale et économique. Elle dépasse, de loin, l’écologie pure. Je tiens à signaler que je suis aussi de tout cœur avec les familles qui ont perdu des êtres chers, qui ont perdu leur maison… avec tous ceux et toutes celles qui ont été inondés. Vous savez, il y en a beaucoup plus que vous ne l’imaginez…

Toutes les provinces wallonnes ont été touchées…

Oui et cela a aussi été le cas dans ma région. Même à Tervuren. [...]

>> « Je me suis demandé ce que je faisais là au lieu d’être sur le terrain » : le prince aurait préféré être ailleurs qu’au défilé.

>> Retrouvez l’interview complète du prince Laurent ICI  !