Abonnez-vous pour 1€

Les automobilistes belges plus sévèrement punis sur les routes: une augmentation des amendes attendue, voici ce que le Ministre compte mettre en place

Les automobilistes belges plus sévèrement punis sur les routes: une augmentation des amendes attendue, voici ce que le Ministre compte mettre en place
Belga image

La Belgique peut compter à l’heure actuelle sur 14 parquets locaux et un fédéral. Cette année un nouveau parquet national va s’y ajouter. Le nouveau procureur disposera de deux substituts et de 45 collaborateurs pour veiller à ce que la circulation aille « dans la bonne direction ». La décision a été prise par le conseil des ministres sur la base de la proposition du ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open Vld).

« Le parquet complétera et soutiendra les départements mobilité des parquets locaux, afin qu’ils puissent se concentrer sur les affaires importantes », explique Johan Delmulle, président du collège des procureurs-généraux, comme les collisions impliquant des conducteurs ivres ou les accidents avec délit de fuite. La décision doit encore être prise sur le candidat qui assurera le rôle de ce « superprocureur ». Le parquet devrait être en ordre de marche dès la fin de cette année.

Ce dispositif répond au souhait du gouvernement de faire de la sécurité routière une priorité. Les marges de tolérance pour les excès de vitesse ne seront plus d’application et les radars seront actifs nuit et jour. Vincent Van Quickenborne souhaite aussi que les contrôles sur les trajets soient activés autant que possible.