Abonnez-vous pour 1€

Retour sur «l’affaire du Gel 2000» à Charleroi: Laurence, la caissière enlevée, violée et assassinée

Elle allait se marier.
Elle allait se marier. - DR

Tout commence le 16 mars 1996. Cet après-midi-là, Laurence Wojtczyk est seule à la caisse du « Gel 2000 » de Châtelineau, à deux pas du Cora. Pas beaucoup de monde, c’était le jour du « Télévie ». La jeune Farciennoise est appréciée de ses collègues : souriante, gentille, elle doit se marier en septembre. C’est d’ailleurs son fiancé qui, le premier, signale sa disparition.

Lorsqu’il vient la chercher, vers 17h30, il s’étonne et s’inquiète  : le volet est baissé, les lumières sont éteintes, alors que le magasin ne ferme normalement qu’à 18 heures. À l’intérieur, le blouson de la jeune fille est toujours sur sa chaise mais son sac à main a disparu, la caisse est vide et deux paquets de frites décongèlent lentement sur le comptoir...

► La malheureuse Laurence a été jetée vivante dans les eaux froides de la Sambre : retrouvez ici notre récit complet de cette enquête

► L’affait était un véritable casse-tête pour la gendarmerie et la police judiciaire : on a même pensé à Marc Dutroux !