Abonnez-vous pour 1€

Suicide de Maëlle, 14 ans, victime de harcèlement scolaire à Jumet: une simple réprimande pour le troisième jeune

Elle avait 14 ans.
Elle avait 14 ans.

Maëlle était scolarisée au sein de l’école Saint-Joseph Notre-Dame de Jumet. Elle s’est suicidée le 31 janvier 2020 à la suite de faits de harcèlement scolaire et de la diffusion sur les réseaux sociaux d’images et de vidéos à caractère sexuel. L’enquête a permis de mettre en cause 4 jeunes, âgés de 13 à 15 ans à l’époque des faits.

Trois d’entre eux ont déjà comparu devant le tribunal de la jeunesse de Charleroi, le quatrième comparaîtra le 10 décembre prochain devant cette juridiction qui prononce des décisions éducatives plutôt que simplement « sanctionnantes ».

> Le troisième mineur reconnaissait avoir envoyé deux vidéos de Maëlle à deux personnes  : il a été condamné à une simple réprimande.

> Le principal instigateur, un adolescent de 16 ans, avait comparu en mai dernier ; un jugement durant lequel les parents de Maëlle n’avaient pas eu la parole  : « Nous avons interjeté appel », annoncent-ils.