Abonnez-vous pour 1€

Après les inondations, les membres d’un club de dressage d’Aywaille patrouillent avec leurs chiens pour éviter les pillages à Chênée

Les membres du club canin aqualien ont patrouillé pendant la nuit à Chênée.
Les membres du club canin aqualien ont patrouillé pendant la nuit à Chênée. - FB

Dès le lendemain des inondations, plusieurs bourgmestres des communes sinistrées ont attiré l’attention sur les vols qui étaient commis dans les maisons désertées ou parmi les biens personnels sortis des habitations par leurs occupants.

Si les patrouilles de police ont été intensifiées dans les zones concernées, d’autres initiatives, privées cette fois, se sont également mises en place.

« Nous sommes tombés sur une voiture qui voulait rentrer chez les gens »

C’est le cas notamment à Chênée, où des patrouilles de surveillance ont été organisées pour veiller aux biens des habitants durant la nuit. À la manœuvre, le BCCSA, le Berger Club Canin Sportif Aqualien.

➜ « Juste après les inondations, ma belle-soeur s’est plainte de vols dans son quartier de Chênée. »

➜ Une surveillance privée en accord et en collaboration avec les forces de l’ordre.

➜ Une présence uniquement dissuasive  : « Nos chiens commençaient à aboyer, ça suffisait en général pour qu’ils partent en courant. »

Notre sélection vidéo