Abonnez-vous pour 1€

À cause d’une erreur, Frank reçoit deux fois ses allocations de chômage: cela a coûté très cher au Belge…

À cause d’une erreur, Frank reçoit deux fois ses allocations de chômage: cela a coûté très cher au Belge…
123rf

« En mars 2020, j’étais au chômage temporaire comme tant d’autres », raconte Frank à nos confrères de HBvL. « Ensuite, vous recevez une prime par le biais du syndicat auquel vous êtes affilié. Dans mon cas, c’est l’ACV (la CSC en Flandre, ndlr). » Pour une raison qui lui est inconnue, pendant cette période, Frank a également reçu un paiement du HVW (la CAPAC en Flandre, ndlr). Après avoir signalé le problème, il reçoit une lettre lui demandant de rembourser le double paiement, ce qu’il fait.

Alors qu’en février de cette année, Frank se retrouve à nouveau en chômage temporaire, il ne reçoit plus aucun versement. Le HVW retenait l’argent dû, alors que Frank l’avait déjà remboursé depuis des mois ! Contactés par nos confrères, les deux organismes ont clarifié la situation, indiquant que le premier paiement de l’ACV était correct, mais que le HVW était en droit de réclamer le second paiement. « Pour une raison peu claire, une déduction a été faite et un recouvrement émis [par le HVW]. Donc M. Drees a remboursé deux fois », explique l’ACV-Hasselt. Après plusieurs échanges, Frank a finalement été remboursé par le HVW.

Notre sélection vidéo