Abonnez-vous pour 1€

«Une leçon», «une humiliation»…: le sélectionneur français aux JO et le président de la FFF sous le feu des critiques

«Une leçon», «une humiliation»…: le sélectionneur français aux JO et le président de la FFF sous le feu des critiques

Le parcours de l’équipe de France de football aux Jeux Olympiques s’est arrêté dès le premier tour après une lourde défaite face au Japon. Pour beaucoup d’internautes, Sylvain Ripoll, le sélectionneur des espoirs, et Noël Le Graët, le président de la Fédération Française de Football, sont les principaux responsables de cette désillusion tricolore. Le bilan est médiocre : deux défaites, une victoire et onze buts encaissés, le pire total du tournoi.

Sur Twitter, les internautes ont été scandalisés par la prestation des Bleuets à Tokyo et ils ont exprimé leur mécontentement. « Ripoll cumule élimination sur élimination en prenant des leçons voire même des humiliations depuis plus de deux ans en étant reconduit par Le Graët. On va massacrer nos générations jusqu’à quand ? », a notamment fustigé Walid Acherchour, futur chroniqueur de l’After Foot sur RMC. Il a rappelé au passage l’échec cuisant de Sylvain Ripoll à l’Euro Espoirs en mai dernier.

« 25 ans d’attente pour vivre une humiliation. (…) Bravo à nos adversaires qui eux ont joué avec une vraie philosophie de jeu », a relevé un autre internaute.

Il faut néanmoins soulever le fait que les clubs français et européens avaient empêché les joueurs présents dans la liste initiale de Sylvain Ripoll de se rendre à Tokyo pour y disputer les Jeux.

Notre sélection vidéo