«Il faut bien une belle avec vous»: ce rendez-vous professionnel insultant pour Laurence Boccolini, qui a failli mal tourner

«Il faut bien une belle avec vous»: ce rendez-vous professionnel insultant pour Laurence Boccolini, qui a failli mal tourner
Julien KNAUB - FTV

Bientôt à la tête de l’émission de Nagui, « Tout le monde veut prendre sa place », Laurence Boccolini n’a pas toujours eu facile à s’imposer à la télévision. Interrogée par le magazine Gala, la maman de Willow est revenue sur un rendez-vous professionnel peu sympathique, qui s’est déroulé il y a quelques années.

« Un jour, je prenais un café avec une productrice qui voulait monter, avec moi et une autre présentatrice, un de ces projets qui ne voient jamais le jour d’ailleurs, quand elle a mentionné la présence d’une troisième fille dans le casting. En justifiant son choix par : ’Il faut bien une belle avec vous’. Je n’étais pas le modèle type de l’animatrice mince, jolie, jeune et passe-partout. On a été plusieurs à voir dû défoncer des portes avec notre tête et on a encore des cicatrices… », confie-t-elle, précisant qu’elle était à deux doigts de jeter son verre au visage de la productrice.

Des moments compliqués qui ont provoqué chez Laurence Boccolini une certaine peur des déjeuners professionnels : « Quand j’avais 30 ans, je venais de la radio et je me lançais à la télévision. Et vous savez, on essayait de prendre des pincettes pour me faire des remarques négatives. Ça veut dire que mes supérieurs m’invitaient au restaurant et puis hop !, au café, ils me balançaient ce qui n’allait pas en espérant que la pilule passerait mieux. À la fin, ces invitations étaient ma phobie. »

Pas cool, pas cool, le monde de la télé…

Notre sélection vidéo