Abonnez-vous pour 1€

Le cimetière de Bouvignes interdit d’accès suite aux intempéries

La sécurité au cimetière n’est plus assurée.
La sécurité au cimetière n’est plus assurée. - VILLE DE DINANT

Le cimetière de Bouvignes (Dinant) a été interdit d’accès en raison des intempéries du week-end dernier qui sont tombées sur la province de Namur. « La sécurité ne peut plus y être assurée », a indiqué jeudi la Ville de Dinant.

Le quartier médiéval de Bouvignes, à l’entrée de Dinant, a été durement touché par les inondations de samedi. Un glissement de terrain a notamment provoqué d’importants dégâts au cimetière, dans lequel il est donc interdit d’entrer jusqu’à nouvel ordre.

La Ville de Dinant a entrepris, avec l’aide du département wallon de la Nature et des Forêts (DNF), toutes les démarches pour régulariser la situation.

Elle lance par ailleurs un avertissement aux concessionnaires et ayant-droits. Dans un courrier postal, il leur est vivement recommandé de déclarer un sinistre auprès de leur compagnie d’assurances afin de signaler d’éventuels dégâts concernant la concession familiale. « Cette déclaration auprès de votre assurance vous permettra d’être en ordre auprès de cette dernière et de respecter le délai légal », prévient la Ville de Dinant. « Précisez cependant auprès de votre assureur que vous ignorez si la tombe a été impactée et dans quel délai vous pourrez avoir accès à celle-ci », a-t-elle conclu.

BELGA

Notre sélection vidéo