Abonnez-vous pour 1€

Une centaine de migrants sauvés en mer par l’organisation Sea-Watch: «De nombreuses personnes sont blessées, certaines souffrent de graves brûlures»

Une centaine de migrants sauvés en mer par l’organisation Sea-Watch: «De nombreuses personnes sont blessées, certaines souffrent de graves brûlures»

Jeudi soir, l’équipage du Sea-Watch 3 a pris à son bord un peu plus de 30 rescapés, parmi lesquels se trouvaient trois petits enfants et plusieurs mineurs. Le lendemain matin, une autre opération de sauvetage a secouru plus de 60 migrants. «De nombreuses personnes sont blessées, certaines souffrent de graves brûlures dues au carburant», a tweeté l’organisme.

L’organisation espagnole Open Arms avait également signalé jeudi le sauvetage de plus de 150 migrants dans la mer méditerranée. L’équipage du voilier Astral a pu ramener les rescapés en sécurité, en menant plusieurs missions au large de l’île italienne de Lampedusa.

Selon plusieurs médias, cette île, premier territoire européen pour les personnes qui tentent de traverser la mer depuis les côtes africaines, a dû accueillir de nombreux migrants jeudi. Ils entreprennent souvent le dangereux voyage depuis la Libye ou la Tunisie vers l’Europe dans des bateaux surpeuplés et fragiles dans l’espoir d’obtenir le statut de réfugié.

Plus de 1.000 migrants cherchent une protection sur la petite île méditerranéenne de Lampedusa, selon l’agence de presse italienne Ansa.

Le ministère italien de l’Intérieur a déclaré jeudi que près de 27.900 migrants étaient arrivés par bateau en Italie depuis le début de l’année. À la même période en 2020, ce nombre s’élevait à environ 13.300.

Notre sélection vidéo