Abonnez-vous pour 1€

Sébastien, de Perpignan, a parcouru 1.200 km pour venir en aide aux sinistrés à Verviers: «Je ne savais même pas vraiment où se trouvait la Belgique»

Le Perpignanais Sébastien Maso en action au centre de tri de Verviers.
Le Perpignanais Sébastien Maso en action au centre de tri de Verviers. - Florian Ducobu.

De nombreux bénévoles sont à pied d’œuvre, depuis plusieurs jours, au sein du centre de tri de l’Athénée Verdi. Avec une petite touche du sud qui les accompagne quotidiennement, en la personne de Sébastien Maso. Ce Perpignanais n’a pas hésité à parcourir plus de 1200 kilomètres afin de venir en aide aux sinistrés.

Arrivé il y a trois jours, il compte bien prolonger son séjour en Belgique tant que son aide est désirée. Il reprendra ensuite la route de Perpignan, dans le sud de la France.

➜ Son voyage était difficile à organiser, il témoigne : « Je ne savais même pas vraiment où se trouvait la Belgique »

Notre sélection vidéo