Abonnez-vous pour 1€

Macabre découverte dans les Pyrénées: ce que tout un pays craignait est confirmé...

Macabre découverte dans les Pyrénées: ce que tout un pays craignait est confirmé...

Les analyses ADN ont confirmé que les ossements retrouvés il y a quelques jours au sud de Bagnères-de-Luchon, dans les Pyrénées, en France, sont bien ceux de la randonneuse Esther Dingley.

La Britannique était portée disparue depuis le 22 novembre dernier. Elle effectuait une randonnée et n’avait plus donné signe de vie depuis. Son mari avait alerté les autorités car elle n’était pas rentrée à à Benasque, en Espagne, où se trouvait le camping-car du couple.

C’est un randonneur espagnol qui avait fait la macabre découverte, près du port de la Glére, non loin de la frontière franco-espagnole, il y a quelques jours.

Bien qu’ils soient dévastés, il s’agit surtout d’un soulagement pour les proches d’Esther Dingley, qui n’espéraient plus la retrouver en vie. Son mari et ses parents vont en effet enfin pouvoir avoir des réponses à leurs questions.

Une enquête a été ouverte et toutes les pistes restent ouvertes, dont celles de l’accident et de l’attaque d’ours.

Notre sélection vidéo