Abonnez-vous pour 1€

Des amendes plus lourdes pour la traversée des passages à niveau dès le 1er août: «Les contrevenants seront poursuivis»

Des amendes plus lourdes pour la traversée des passages à niveau dès le 1er août: «Les contrevenants seront poursuivis»
Photonews

L’infraction passe ainsi du 1er au 2e degré, selon une décision prise par la Chambre en mai dernier. L’amende encourue variera de 160 à 2.000 euros.

Infrabel s’est déclaré satisfait de cette nouvelle réglementation, un accident à un passage à niveau étant enregistré pratiquement chaque semaine par le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire. « En 2020, neuf personnes sont décédées lors d’accidents aux passages à niveau et quatre personnes ont été gravement blessées en raison de comportements dangereux », a souligné la porte-parole Jessica Nibelle. « Infrabel espère que la nouvelle loi, plus stricte, incitera tous les conducteurs à rouler plus prudemment et que les contrevenants seront poursuivis. »

La traversée d’une voie ferroviaire malgré un feu rouge ou le contournement de la barrière d’un passage à niveau est une infraction du 4e degré et peut être punie d’une amende allant de 320 à 4.000 euros et d’un retrait de permis de conduire de huit jours à cinq ans.

Notre sélection vidéo