Abonnez-vous pour 1€

Deux ponts de Verviers fermés la nuit du 14 au 15 juillet mais aucune évacuation ordonnée: «Des gens avaient des informations avant les inondations»

Les riverains se demandent pourquoi ils n’ont pas été évacués.
Les riverains se demandent pourquoi ils n’ont pas été évacués. - IIM

Pourquoi deux ponts en Prés-Javais ont-ils été fermés à la circulation dans la nuit du 14 au 15 juillet et qu’aucune évacuation de la population n’a été ordonnée ? C’est une des questions qu’a posé le groupe PTB lors du conseil communal ce vendredi soir à Verviers.

Pour Laszlo Schonbrodt, si une telle mesure a été prise à un moment donné, c’est qu’on savait ce qui se dirigeait sur Verviers. « S’il n’y a pas d’information, ce n’est pas surprenant qu’on n’ait rien fait. Par contre, si on avait l’information… », glisse-t-il. « À Liège, les policiers prévenaient la population au moyen de parlophone. Pourquoi ne pas avoir fait pareil en donnant l’information aux gens de monter aux étages  ? »

➜ « Apparemment des gens avaient des informations, et ça participe au sentiment d’abandon des sinistrés ».

Notre sélection vidéo