Le témoignage bouleversant de Lucie Lucas sur les violences conjugales: «Je me sentais démunie et incroyablement seule»

Le témoignage bouleversant de Lucie Lucas sur les violences conjugales: «Je me sentais démunie et incroyablement seule»
Isopix

Lucie Lucas n’hésite jamais à prendre la parole et à défendre les causes qui lui sont chères, tout particulièrement celle de l’environnement. En mai dernier, elle s’était notamment lancée en politique, sur une liste écologiste pour les élections régionales en Bretagne, avant de finalement se retirer après le premier tour. Quelques semaines plus tard, elle posait dans le plus simple appareil, brandissant une pancarte au milieu d’un champ, afin d’afficher son soutien aux agriculteurs bio, en pleine protestation de la Politique agricole commune, qui pourrait mener à la disparition d’aides spécifiques à l’agriculture bio. Sur les réseaux sociaux, la comédienne prend souvent position sur d’autres thématiques, comme l’accueil des réfugiés, la lutte contre le racisme, ou encore, la lutte contre les violences faites aux femmes. En 2019, elle avait rejoint le mouvement #MeToo sur Instagram, en révélant avoir subi deux viols et en racontant plusieurs instances de harcèlement sexuel.

Ce vendredi 30 juillet, c’est à nouveau sur ce réseau social, qu’elle a souhaité sensibiliser sur une problématique importante, celle des violences conjugales. La star de « Clem » a reposté une vidéo du média en ligne, Brut, mettant en scène des témoignages de victimes de violences conjugales, physiques, sexuelles, ou émotionnelles. « Je voudrais que mes filles voient ces témoignages quand elles seront en âge d’être amoureuses… Je voudrais que beaucoup d’hommes et de femmes de mon entourage voient ces témoignages et réalisent que dans un couple, on ne devrait jamais vivre dans la peur ! Pas seulement la peur des coups, mais aussi celle de la tyrannie émotionnelle ! » a-t-elle déclaré en légende de la vidéo, faisant référence à Lilou, 10 ans, et Moïra, 9 ans, nées de son union avec son époux, Adrien. Allant plus loin, celle qui s’apprête à rejoindre le parquet de « Danse avec les stars », s’est livrée sur la relation toxique qu’elle a vécue, alors qu’elle était adolescente.

« Moi quand j’avais 16 ans, je savais que ma relation de couple n’était pas “normale”. Mes copines, mes parents me le disaient… mais personne, ni moi, ni eux, ni lui, ne réalisions à quel point les violences étaient diverses et fréquentes dans notre couple. Et à quel point elles étaient inacceptables » a-t-elle l’actrice, expliquant qu’elle voulait absolument maintenir ce lien, par respect « pour cette première fois que nous avions vécue ensemble ». Elle a ajouté s’être sentie démunie et « incroyablement seule », n’ayant aucun outil pour se défendre et « transformer cette relation en quelque chose de sain ». «  J’ai mis 5 ans à sortir de cette histoire destructrice, aussi bien pour moi que pour lui… En me faisant du mal, c’est aussi à lui qu’il en faisait. » a confié Lucie Lucas, avant de conclure, « J’ai eu la chance qu’il me demande pardon plusieurs années après… Je me souviendrai toujours de ce moment auquel je ne m’attendais pas du tout et qui m’a profondément touché et apaisée… Libérée… »