Abonnez-vous pour 1€

Le dépanneur Quentin Neerdael frappé au visage dans son propre garage à Remicourt: «Le médecin m’a donné dix jours d’incapacité»

Quentin Neerdael souffre de lésions à la mâchoire et à l’oeil.
Quentin Neerdael souffre de lésions à la mâchoire et à l’oeil. - D.R.

Vendredi, vers 13 heures 40, Quentin Neerdael rentrait en camion dans son garage, situé chaussée Verte, à Remicourt. Un client, qui voulait récupérer une voiture saisie par la police, se trouvait dans la cour. Il n’avait pas pris rendez-vous et Quentin Neerdael ne s’attendait pas à le voir chez lui.

C’est à ce moment-là que tout a basculé.

« Il a commencé à me frapper violemment au visage »  : Quentin Neerdael nous raconte ce qu’il s’est passé.

Notre sélection vidéo