Abonnez-vous pour 1€

Delphine, 36 ans, tuée à son domicile par son ex-compagnon: «Il n’avait pas l’intention de la tuer»

Delphine Poulain
Delphine Poulain - Via VDN

Les faits se sont produits le 22 juillet dernier, dans une maison du village de Souich, dans le nord de la France. Ce jour-là, comme le rapporte la Voix du Nord, Delphine Poulain, une maman de 36 ans, avait été retrouvée morte par les secours. La trentenaire avait succombé à ses blessures, poignardée à plusieurs reprises.

Son état le permettant depuis, il a été placé en garde à vue, au cours de laquelle il a indiqué n’avoir pas eu l’intention de tuer son ex-campagne. Ce samedi, le parquet l’a mis en examen pour assassinat et dégradation grave ; il a dans la foulée été placé en détention provisoire. L’intéressé, connu de la justice pour des délits de chèques falsifiés, vol en réunion, outrage et rébellion en 2009 et 2020, n’avait jamais été condamné pour des faits de violences.

La thèse du féminicide a été appuyée par l’autopsie ainsi que l’audition du suspect. De plus, la victime avait déposé deux mains courantes en mars auprès de la gendarmerie de la Somme, mais qui concernaient la séparation du couple et les modalités de droit de garde des enfants.

La mère de famille laisse derrière elle quatre enfants âgés de 6 à 18 ans ; un administrateur désigné par le parquet d’Arras se charge du suivi des mineurs tandis que le jeune majeur se voit contraint de gérer les obsèques.