Abonnez-vous pour 1€

184 équipes, 10 millions d’euros pour le vainqueur: tout savoir sur la Conference League

Le trophée qui sera décerné au vainqueur.
Le trophée qui sera décerné au vainqueur. - DR

Plus proche de la Coupe des villes de foires que de l’Intertoto…

On est très loin de la défunte Intertoto. Tout de même ! La Conference League rappelle plutôt la Coupe des villes de foires (1955-1971), qui rassemblait au départ des équipes de villes abritant une foire commerciale avant d’être rapidement réservée aux équipes les mieux classées n’ayant gagné ni leur championnat ni leur coupe nationale. Cette CVF, qui serait rebaptisée Coupe de l’UEFA en 1971 et Europa League en 2009, avait vu Anderlecht disputer la première finale européenne de l’histoire du football belge, en 1970, contre Arsenal, et la perdre de peu (3-1 pour les Mauves à l’aller, 3-0 pour les Gunners au retour).

Il y a 184 participants mais aucun n’est qualifié d’office !

184 équipes (!) vont participer à cette épreuve, mais personne n’est directement qualifié pour les poules ! Même les rares cadors (Tottenham, l’AS Roma, Rennes et l’Union Berlin) doivent passer par le quatrième tour préliminaire (barrages).

Cette Conference League a été créée pour multiplier les possibilités d’être européen, l’UEFA assurant que 34 pays seront représentés en poules de l’une de ses trois coupes. En fait, l’Europa League a été un peu allégée puisqu’elle ne recensera plus 48 équipes en phase de groupes mais bien 32, exactement comme la Conference League. Qui se nourrira des rescapés de ses quatre tours préliminaires mais aussi des clubs retombant de la C1 et de l’EL.

►► Prize money, retransmission en télévision et finale dans le plus petit stade de l’histoire pour une compétition européenne.

►► Voici ce qu’il faut savoir sur la Conference League.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo