Cynthia, qui a failli mourir emportée par les flots, loge depuis 15 jours en tente près de la gare de Pepinster: «Ma prothèse me tirait vers le fond»

Marcel Weiss et Cynthia Haidama se logent en tente à côté de la gare de Pepinster.
Marcel Weiss et Cynthia Haidama se logent en tente à côté de la gare de Pepinster. - A.R.

Que faire des sinistrés ? La question est délicate. Une grande partie a trouvé de quoi se dépanner un certain temps que ce soit chez des amis, la famille ou dans des logements trouvés par la commune. Cynthia et Marcel n’ont pas cette chance. Depuis à peu près deux semaines, ils se logent en tente. Des conditions difficiles pour ceux qui se logeaient rue Neuve.

Une situation qui se complique encore du fait que Cynthia est unijambiste comme ils l’avaient déjà expliqué à nos confrères du Standaard. La dame est handicapée depuis un terrible accident de moto il y a deux ans. La quadra se dit traumatisée par la moto depuis. « Mais ce n’est rien à côté de ce que je viens de vivre. Je me suis vraiment vue mourir quand l’eau est montée. Entre aller sur une moto ou dans le courant, je choisis 1.000 fois la moto. »

>> Alors qu’elle était dans sa chaise roulante, elle a été emportée par les flots : « Ma prothèse me tirait vers le fond »

>> Marcel a lui aussi été emporté : voici le récit de leur mésaventure

>> Les deux Pepins sont en tente pour plusieurs raisons

Notre sélection vidéo