Abonnez-vous pour 1€

Anderlecht s’apprête à défier Seraing: «Trois matches sans victoire en championnat, ce ne serait pas acceptable»

Anderlecht s’apprête à défier Seraing: «Trois matches sans victoire en championnat, ce ne serait pas acceptable»
Belga

Après une entame de championnat peu reluisante (défaite contre l’Union SG et partage contre Eupen), Anderlecht se doit de signer sa première victoire à l’échelon national. Pour ce faire, les joueurs de Vincent Kompany tenteront de prendre la mesure ce dimanche de Seraing, petit Poucet de la série. Une opportunité à ne pas laisser passer. « Tout le monde est apte », assure l’entraîneur anderlechtois, qui ne s’est guère attardé sur le succès acquis en Albanie (0-3). « Les joueurs ont rapidement tourné le bouton après cette rencontre. J’ai pu effectuer quelques changements en cours de rencontre pour préparer le rendez-vous dominical et faire souffler l’un ou l’autre élément. C’est vrai que nous devons nous remettre de ce long voyage, mais il y a quand même du temps entre les deux matches. »

Les Mauves n’ont pas le droit à l’erreur contre la formation liégeoise. « Il ne faut pas comparer Seraing avec l’Union Saint-Gilloise, qui avait été championne la saison dernière en D1B avec énormément d’avance. Pour nos adversaires, il est évident que ce sera un match spécial en venant au Lotto Park. Finalement, un peu comme toutes les équipes qui veulent signer une performance contre nous. Mais nous devons nous concentrer sur nous-mêmes, notre jeu et notre tempo. Je remarque que de plus en plus de joueurs arrivent à niveau et sont dorénavant capables de faire la différence. C’est une très bonne chose pour la suite », analyse Vincent Kompany, avec une petite idée derrière la tête.

Refaelov titulaire ?

Indéniablement, Lior Refaelov – un but et deux assists – a prouvé toute sa valeur en Conférence League. L’occasion pour l’Israélien de fêter sa première titularisation en championnat ? « Je ne suis pas stupide », rigole le T1 bruxellois. « Je vois aussi ce que vous voyez. Ce sera une décision facile, mais on veut impérativement le garder en forme. Il ne faut pas brûler les étapes physiquement. Tout le monde sait que le championnat de Belgique est très long. Il était arrivé avec un peu de retard en préparation car il n’avait plus joué depuis longtemps, mais il monte en puissance progressivement. »

Le principal intéressé, lui, ignore s’il sera dans le onze de base dimanche. « Je ne sais pas, on verra ce que le coach décidera », sourit le Soulier d’or, l’œil malicieux. « L’objectif prioritaire du club est de terminer dans le top 4 et nous ne pourrions pas accepter trois matches sans victoire en championnat. Oui, il y a de la pression, le coach a de la pression. Mais, nous sommes très bien payés pour savoir la gérer. »

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo