Abonnez-vous pour 1€

Sergio Gomez (Anderlecht): «En tant qu’enfant du Barça, je suis séduit par Yari Verschaeren»

BRUXELLES, interview et portrait Sergio Gomez joueur du RSCA Sporting Anderlech .GOLINVAUX MATHIEU./LESOIR
BRUXELLES, interview et portrait Sergio Gomez joueur du RSCA Sporting Anderlech .GOLINVAUX MATHIEU./LESOIR - Mathieu Golinvaux

Sergio Gomez, vous sentez-vous déjà à Bruxelles comme à Barcelone ?

On a plus rapidement fait le tour de Bruxelles que de Barcelone, encore plus grande et plus belle, mais j’aime beaucoup votre capitale et notamment cette magnifique Grand-Place. Dimanche dernier, j’ai aussi apprécié la visite du Parlement européen. En plus, ici, pas de souci d’embouteillages puisque j’arrive généralement à Neerpede dès 8 heures.

Pas de souci, non plus, au niveau des habitudes culinaires ?

Le plus souvent, je déjeune à Anderlecht, où les plats sont aussi bons que ce que je connaissais au Barça ou à Dortmund. J’avoue que, le soir, je me fais quelques petits menus à la maison pour garder une touche espagnole. Mais pas question d’exagérer avec les patatas bravas. Pas davantage d’ailleurs qu’avec les bonnes frites belges. C’est fou comme on en mange ici mais, là aussi, je dois résister.

►► Découvrez ICI l’interview de Sergio Gomez.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo