Abonnez-vous pour 1€

La Ville de Mons endettée: Georges-Louis Bouchez veut une motion pour que le CRAC intervienne, «j’avais mis en place un plan de gestion»

Georges-Louis Bouchez est inquiet.
Georges-Louis Bouchez est inquiet. - Amelie Landry

Comme nous vous l’annoncions dans nos pages ce lundi, la Ville de Mons est la commune la plus endettée de la région de Mons-Borinage. Certaines communes, comme celle de Jurbise, expliquaient que cette dette n’avait rien d’alarmant puisqu’elle est due à des investissements qui n’auront pas de répercussions sur le portefeuille des habitants. Pourtant, la situation de la Ville de Mons inquiète le chef de file de Mons en Mieux, Georges-Louis Bouchez. Il compte d’ailleurs déposer une motion au prochain conseil communal visant à demander au CRAC de mettre en place un plan budgétaire pour la Ville de Mons.

➜ Pour Georges-Louis Bouchez, il est plus que temps de réagir. « J’avais mis en place un plan de gestion qui visait à réduire les dépenses »

➜ Son interview en intégralité ici.

Notre sélection vidéo