Abonnez-vous pour 1€

La directrice de Spa-Francorchamps et sa maîtresse tuées par le mari qui les a surpris au lit: «Nathalie et Franz formaient un couple sans histoire»

La directrice de Spa-Francorchamps et sa maîtresse tuées par le mari qui les a surpris au lit: «Nathalie et Franz formaient un couple sans histoire»
Photonews, S.M., DR

Dans la nuit de samedi à dimanche, peu avant minuit, des cris et des bruits de détonations résonnent dans le paisible village de Limerlé, commune de Gouvy. Personne ne se doute de l’horreur qui vient de se produire dans cette belle et vaste habitation blanche située rue d’Houffalize, sur les hauteurs du village. Pourtant, c’est dans cette maison qu’un double meurtre s’est produit ; un double féminicide.

La première victime n’est autre que Nathalie Maillet, la directrice du circuit de Francorchamps depuis 5 ans. La seconde est Ann Lawrence Durviaux, avocate émérite et professeur de l’Université de Liège. Cette dernière était l’avocate de la directrice du circuit. Les deux femmes entretenaient une relation extraconjugale depuis un certain temps, semble-t-il. Une relation adultère mise au jour par le mari de Nathalie Maillet, Franz Dubois, préparateur automobile réputé. Après avoir découvert sa femme dans le lit familial en compagnie d’Ann Lawrence Durviaux, l’ancien pilote de course, dans un moment de folie, a commis l’irréparable. Il s’est saisi d’une arme et a froidement abattu les deux femmes. Une fois la police prévenue, Franz Dubois, qui était en couple avec Nathalie Maillet depuis 17 ans, a pris l’ultime décision de retourner l’arme contre lui, éteignant au passage la moindre action publique à son encontre.

Selon nos informations, il se trouvait à un dîner pour fêter la 100e saison du circuit de Spa quelques heures plus tôt. Il avait repris le volant après avoir bu beaucoup d’alcool. Les habitants de Limerlé se sont réveillés au son du ballet d’ambulances et de véhicules de police. L’incompréhension a très vite fait place à l’émoi. Nathalie Maillet et son mari étaient un couple assez discret. « Ce n’est que vers 2h du matin, lorsque des policiers nous ont réveillés, que nous avons appris la terrible nouvelle », explique un voisin.

>> La bougmestre de Gouvy, Véronique Léonard, réagit : « C’est incompréhensible. »

>> Les voisins du couple témoignent : « Ils formaient un couple sans histoire. »

>> Voici qui était Nathalie, Franz et Ann.