Abonnez-vous pour 1€

Règles différentes à l’école entre régions: «Le politique devrait avoir le courage de rendre la vaccination obligatoire», réagit la CSC-Enseignement

Règles différentes à l’école entre régions: «Le politique devrait avoir le courage de rendre la vaccination obligatoire», réagit la CSC-Enseignement

« Je comprends le raisonnement qui mène à ces mesures différenciées entre la Wallonie et Bruxelles », réagit Joseph Thonon, le numéro un de la CGSP-Enseignement. « C’est l’application d’un principe de précaution, mais je m’attends à des réactions d’une partie de nos troupes, surtout que beaucoup d’enseignants qui travaillent à Bruxelles habitent en Brabant wallon. J’espère que la vaccination pourra faire un bond à Bruxelles en septembre, ce qui pourrait permettre de revoir ces mesures ensuite. »

« Vaccination obligatoire »

Du côté de la CSC-Enseignement, on oscillait entre satisfaction (rentrée en présentiel) et regrets (les mesures différentes sur le port du masque). « Je peux comprendre la logique, mais va-t-on encore pouvoir jouer comme cela longtemps ? », se demande Roland Lahaye. « Si on veut un enseignement de qualité pour tous et un vrai retour à la normale, il faut avoir le courage politique de rendre la vaccination obligatoire pour tous. Sinon, on ne s’en sortira pas. Ce virus nous a suffisamment enquiquiné pour que l’on se pose la question. Imaginez-vous comme certaines écoles risquent encore d’être complètement désorganisées dans les semaines à venir. Cela ne va pas favoriser les apprentissages. Il faut faire quelque chose… »