Abonnez-vous pour 1€

Robbie, 5 ans, tombe dans le coma après avoir fait un malaise: il s’agissait finalement d’un cancer, «c’était comme la fin de notre monde»

Robbie, 5 ans, tombe dans le coma après avoir fait un malaise: il s’agissait finalement d’un cancer, «c’était comme la fin de notre monde»
Capture Facebook Claire Drew

En janvier, le petit Robbie Frew a été malade toute la nuit et jusqu’au matin. Son état s’est rapidement détérioré et il est tombé dans le coma à l’hôpital. « Il avait été malade la veille et a continué à l’être toute la nuit et le matin, puis il a commencé à ne plus réagir, et lorsqu’il parlait, cela n’avait pas de sens, alors nous savions que quelque chose n’allait pas, car il n’était pas du tout comme d’habitude », explique Claire, la maman de Robbie, au Mirror.

Les médecins ont alors diagnostiqué chez Robbie un épendymome de stade 3. Heureusement, la tumeur a été retirée avec succès. « C’était horrible, nous ne savions pas ce qui se passait ni pourquoi il devait subir une opération du cerveau. Son père et moi étions terrifiés, c’était comme la fin de notre monde. » Il a ensuite subi trois mois de chimiothérapie et sept semaines de radiothérapie. Au cours de l’opération, un caillot de sang avait également été trouvé dans son cerveau. Mais il se trouvait au sommet de sa tête alors que la tumeur était plus basse, vers le cou, au niveau du système nerveux central.

« Lorsque Robbie est sorti de l’hôpital, il a dû réapprendre à marcher et à avaler », explique Claire. « Ce n’est que récemment qu’il a recommencé à manger, car il a perdu la capacité d’avaler. Lorsqu’il était en rééducation, il lui a fallu beaucoup de temps pour être capable de gérer sa salive. Il n’a pas pu marcher pendant les deux premiers mois parce que son équilibre et sa coordination avaient été affectés, il a donc fallu beaucoup de physiothérapie et d’ergothérapie pour l’aider à se remettre sur pied. »

Ses parents n’ont jamais ressenti autant de bonheur que lorsqu’il a franchi les portes de l’école primaire avec sa sœur jumelle Sophie. « Il est reparti à l’école en marchant et en courant comme n’importe quel enfant normal de cinq ans. Mais il a fallu un certain temps pour qu’il retrouve son équilibre et sa stabilité. Nous n’avons aucune idée de la façon dont il a réussi à gérer tout cela. C’est absolument fou… »

Notre sélection vidéo