Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: Philippe Courard (PS) plaide pour la fin du port du masque obligatoire, «je propose qu’on arrête avec ça, qu’on revive comme avant»

Philippe Courard veut revivre sans masque.
Philippe Courard veut revivre sans masque. - Belga

Monsieur Courard, vous considérez que la crise sanitaire et ses implications souvent pénibles n’ont que trop duré. Votre thèse, c’est qu’il est temps de revivre comme avant, sans restriction de liberté.

Tout à fait. Depuis le début de l’année, l’État belge a proposé massivement à tous les Belges de se faire vacciner. Ce sont d’abord les personnes les plus fragiles qui ont bénéficié des premières doses. Par la suite, le vaccin a été élargi à la population. Nous pouvons donc dire que tous nos citoyens (hormis les enfants) auront eu la possibilité d’obtenir une vaccination contre le Covid au 1er septembre. Cela représentera plus de 8 millions de personnes immunisées de par le vaccin ou le fait d’avoir développé une immunité suite à la maladie. Dès lors, je propose qu’on arrête avec les masques, qu’on revive comme avant.

Plus de masque pour aller faire ses courses, aller au restaurant ?

Non. Il faut rendre le masque facultatif dans la vie quotidienne, en dehors des lieux de contact avec des personnes à la santé fragile, par exemple les hôpitaux. Non obligatoire, le masque resterait bien entendu pour ceux qui le souhaitent une manière de se protéger.

>> « Je suis pour qu’on diminue la pression sur les gens », explique-t-il.

>> Retrouvez toute l’interview de Philippe Courard ICI  !

Notre sélection vidéo