Le Lindbergh, à Couvin, rouvrira en octobre, une «délivrance» pour Arnaud Sablon: «Il ne faudrait pas qu’on investisse pour au final ne pas rouvrir»

La boîte de nuit va tout doucement se préparer pour l’ouverture.
La boîte de nuit va tout doucement se préparer pour l’ouverture. - C.H.

« Ça fait du bien, vraiment », explique Arnaud Sablon, manager du Lindbergh club à Couvin. « Ça faisait un an qu’on avait plus entendu le mot discothèque sortir de la bouche des autorités ».

Ce vendredi, un nouveau Codeco a eu lieu. Il a été décidé, après 19 mois de fermeture, que les discothèques allaient être autorisées à rouvrir le 1er octobre.

Une ouverture sous certaines conditions, mais une ouverture quand même. Le gouvernement, dans le cadre de son plan de déconfinement, préfère attendre cette date, car d’après le Premier ministre, Alexander de Croo, le pourcentage de jeunes vaccinés sera supérieur.

Le manager du Lindbergh explique avoir vécu de la discrimination  : « On aurait pu aussi rouvrir avec le pass covid Safe »

► « Il ne faudrait pas qu’on investisse pour au final ne pas rouvrir » : le Lindbergh se prépare pour le grand jour

Notre sélection vidéo