«Only murders in the building»: de retour en série, Selena Gomez s’impose dans un improbable trio

Vidéo
«Only murders in the building»: de retour en série, Selena Gomez s’impose dans un improbable trio
Hulu/Disney+

On ne les attendait pas tous les trois, mais ils font des étincelles ! Duo comique surtout connu aux Etats-Unis, Steve Martin et Martin Short ont attiré l’idole des jeunes, la chanteuse et comédienne Selena Gomez, dans les filets de leur toute première collaboration en fiction, « Only murders in the building », écoulée à raison d’un épisode par semaine (dix en tout), à compter de ce mardi 31 août, sur Disney+.

En résumé : on y suit trois voisins du quartier de l’Upper West Side, à New York. Lesquels, passionnés par les podcasts traitant d’affaires criminelles, vont à leur façon mener l’enquête lorsqu’un jeune homme est assassiné dans leur immeuble.

« Le projet n’a pas été pensé pour moi, Short et Gomez, c’était juste un concept », a déclaré l’acteur et créateur de la série, Steve Martin (76 ans), au détour d’une conférence virtuelle organisée dans le cadre du TCA Summer Press Tour et à laquelle nous avons été conviés ce mois-ci. Et de révéler ensuite que le feuilleton n’avait pas été conçu comme une comédie au départ, et que les rôles devaient être attribués à des comédiens plus âgés. Suite à quoi Martin Short (71 ans) a rappelé à son camarade qu’il n’était plus de la première fraîcheur ! Un fou rire par écran interposé se fait entendre, traduisant la belle complicité des deux gaillards, amis de longue date. « Ce qui est vraiment spécial, c’est qu’ils ont un sens de l’humour qui n’existe plus, d’une certaine manière », renchérit Selena Gomez. « C’est très léger, et c’est quelque chose que j’ai vraiment apprécié. J’espère que je pourrai un jour être à la hauteur de ces personnes incroyables. »

De retour chez Disney

Révélée au jeune public dans la série de Disney Channel « Les Sorciers de Waverly Place », Selena Gomez est également revenue sur ses débuts en tant qu’égérie de la firme aux grandes oreilles. « J’ai mis ma vie entre les mains de Mickey très tôt », a-t-elle expliqué. « J’étais une enfant, je ne savais pas exactement ce que je faisais. » Et d’ajouter : « C’est vraiment agréable d’être de retour à la télévision, et d’être présentée avec mon âge réel, ce qui n’arrive jamais. »

« Ce que j’aime dans le produit final, ce sont les trois énergies différentes qui s’en dégagent », poursuit Martin Short. « Je joue mon personnage de manière réaliste, Steve va bien au-dessus, et Selena se hisse dans cet environnement hilarant. La combinaison, je pense, est parfaite ! Et c’était un rêve de travailler avec cette brillante demoiselle. »

Un avis partagé par son complice de toujours. « Je crois que lorsque Selena est à l’écran, la série prend du niveau », défend Steve Martin. « C’est plus mystérieux, plus intéressant. La caméra l’adore ! Et je dirais qu’elle m’aime bien aussi, et ça va avec Marty. »

Par le créateur de « This is us »

Autre gage de qualité : « Only murders in the building » est produit, entre autres, par Dan Fogelman. « J’étais vraiment réticent à participer à une autre série alors que “This is us” était toujours en cours, parce que j’aime m’impliquer vraiment dans les scripts et les montages », avoue ce dernier, qui, pour le coup, change totalement de registre. « Il a donc fallu quelque chose d’unique, et quand Steve m’a exposé son idée et l’opportunité de travailler avec ces trois personnes lors d’un déjeuner… j’étais convaincu. »

Le résultat est aussi divertissant que réjouissant !

Notre sélection vidéo