Leonardo s’exprime sur le dossier Mbappé: «S’il a envie de partir, on ne va pas le retenir, mais c’est à nos conditions»

Photonews
Photonews

Le Paris Saint-Germain a dit « non verbalement » à la proposition du Real Madrid pour Kylian Mbappé, a expliqué mercredi le directeur sportif Leonardo auprès des médias français, ajoutant que l’offre d’environ 160 millions d’euros n’était « pas suffisante ». Il a par ailleurs précisé que si Mbappé avait pour souhait de partir, le club ne comptait pas le retenir.

« Notre position a toujours été de garder Kylian, de renouveler son contrat » qui arrive à échéance dans un an, a précisé le dirigeant brésilien, jugeant le comportement du club espagnol « irrespectueux, incorrect et illégal ». Quant à l’offre refusée, Leonardo la considère comme « très loin de ce que Kylian représente aujourd’hui ».

« Kylian Mbappé a envie de partir, ça me semble clair. Si le Real Madrid fait une offre, ça me semble clair… Moi je donne une position, qui, je pense, est claire pour tout le monde », a poursuivi Leonardo. « On ne peut pas, la dernière semaine du mercato changer nos plans. S’il a envie de partir, on ne va pas le retenir, mais c’est à nos conditions. »

« Verbalement on a dit non » au Real, a assuré le Brésilien, estimant que cette offre du Real « autour de » 160 millions d’euros était « une stratégie, pour avoir un non de notre part, comme ça, ils diront qu’ils ont tout essayé ».

Salaire « au-dessus des autres top joueurs »

Voilà « deux ans que le Real Madrid se comporte comme ça, c’est irrespectueux, incorrect, illégal, même si c’est l’entourage ou les intermédiaires, pour nous c’est inacceptable », a ajouté le directeur sportif du PSG.

Le club parisien « n’a jamais imaginé » perdre son joyau de 22 ans, « jamais voulu ça, on a tout fait pour le renouveler, on a fait une offre (salariale, NDLR) vraiment importante, même au-dessus des autres top joueurs », a précisé Leonardo.

Le directeur sportif a également rappelé que Mbappé avait « toujours promis qu’il ne partirait jamais libre », à la fin de son contrat en juin 2022. A partir de janvier, il est libre de s’engager où il veut.

En cas de départ malgré tout, le PSG considère l’offre « très loin du montant » pour une telle star. « On ne peut pas vendre un joueur à moins que ce qu’on a payé quand il avait 18 ans (180 millions d’euros, NDLR) », a-t-il estimé, rappelant que le club devrait rétrocéder « une partie de l’achat à Monaco », son précédent club (environ 35 millions d’euros).

« On a tout fait » pour convaincre Mbappé de rester, juge Leonardo. « Même ce mercato, on considère l’avoir fait autour de lui », avec les recrutements de Lionel Messi, Sergio Ramos, Gianluigi Donnarumma, Georginio Wijnaldum et Achraf Hakimi. Mais « le club est au-dessus de tout le monde, on l’a déjà dit mille fois », a insisté le dirigeant.

Leo assure également qu’en prenant la parole, il « n’ouvre pas la porte » à un départ de Mbappé, « on ne l’a jamais ouverte, sinon on pouvait le faire depuis longtemps ». Mbappé « est au centre du projet, mais pas au-dessus ».

Foot amateur et chez les jeunes