Abonnez-vous pour 1€

Bonne nouvelle pour nos clubs sportifs: la Région wallonne débloque des fonds pour reconstruire les infrastructures inondées!

De nombreux terrains ont été ravagés...
De nombreux terrains ont été ravagés... - D.R.

Avec les inondations, les finances régionales sont à nouveau mises à mal. Même si le ministre du Budget, Jean-Luc Crucke, reste optimiste pour l’avenir, une partie du plan d’avenir de la Wallonie va être réorientée vers l’urgence : l’aide aux zones et commune sinistrées.

Jean-Luc Crucke, que compte faire la Région wallonne pour les infrastructures sportives touchées par les inondations   ?

J’avais demandé à mon administration de me remettre un rapport aussi circonstancié que possible sur les dommages, leur localisation ainsi que le volume que cela représente en tant que charge.

Et donc   ?

Aujourd’hui, sur les infrastructures sportives, l’étendue du dommage, c’est plus de 51 millions d’euros. Ce sont 71 communes touchées, 185 sites touchés, dont 115 sont inutilisables.

Il y aura donc des budgets pour aider les communes à réparer   ?

La proposition que je vais défendre au gouvernement, c’est d’abord que l’on travaille, sur cette enveloppe, d’une manière durable et moderne. Sur les 51 millions, on retrouve essentiellement les communes les plus touchées de la province de Liège : Chaudfontaine, Verviers, Theux, Limbourg, Pepinster, Trooz. Plus Durbuy et Rochefort. Pour ces communes-là, je m’y rendrai dès la semaine prochaine, et j’y aurai une réunion avec les bourgmestres et échevins des Sports.

>> Jean-Luc Crucke détaille cette grande aide envers nos clubs sportifs.

>> Toutefois, certaines infrastructures pourraient devoir déménager

>> Retrouvez notre interview exclusive du ministre du Budget.

Notre sélection vidéo