Inondations: le Gouvernement wallon étend la zone géographique de la calamité naturelle publique à sept nouvelles communes

Inondations: le Gouvernement wallon étend la zone géographique de la calamité naturelle publique à sept nouvelles communes
Belga

Le 28 juillet dernier, le Gouvernement de Wallonie reconnaissait comme calamité naturelle publique les inondations survenues du 14 au 16 juillet sur le territoire de 202 communes wallonnes. L’analyse réalisée par l’Institut Royal Météorologique, le Centre régional de crise et le Service régional des calamités démontrait que les critères définis dans la législation avaient été rencontrés dans ces 202 communes.

Une analyse complémentaire a démontré que les communes de Braine-le-Château, Braine-le-Comte, Erquelinnes, La Louvière, Mons, Quévy et Rebecq ont, elles aussi, été touchées par des inondations exceptionnelles. Par conséquent, le Gouvernement wallon étend la zone géographique de la calamité naturelle publique à ces sept communes.

Par conséquent, les habitants de ces communes ayant subi des dégâts pourront bénéficier d’une indemnisation financière de la part de la Wallonie, s’ils rentrent dans les conditions d’aide. Pour rappel, le Gouvernement s’est engagé à ce que les sinistrés assurés en risque simple bénéficient d’une indemnisation complète. L’exécutif wallon travaille également, en ce moment même, à la situation des personnes non-assurées.