Abonnez-vous pour 1€

Le mois de septembre s’annonce crucial pour Vincent Kompany à Anderlecht

@News
@News

Déjà considéré comme un choc du championnat, le duel de dimanche (18h30) entre le Racing Genk et le Sporting d’Anderlecht aura une saveur encore plus grande suite au fiasco bruxellois du côté d’Arnhem en barrage de la Conference League. Alors qu’Anderlecht semblait progressivement se lancer dans sa saison après un double faux départ contre l’Union et à Eupen, le Sporting s’est pris une gifle aux Pays-Bas. Pour la troisième saison de rang, il ne jouera pas de phase de poules en Coupe d’Europe. Une hérésie pour un club qui en avait fait un terrain de jeu annuel. Et un camouflet pour Vincent Kompany dont le laxisme aux Pays-Bas a posé question. Le coach bruxellois a tardé avant de faire ses premiers changements et n’a jamais changé de système pour trouver la faille face aux Néerlandais. De quoi soulever des questions à son sujet et lui mettre un fameux coup de pression alors que Genk, le Standard, Gand et Bruges se profilent à l’horizon. Septembre sera très chaud à Anderlecht.

> La Conference League: un échec cuisant sur le plan sportif.

> Au niveau du coach, la pression monte…

> Une instabilité permanente au niveau du noyau.

> Au niveau du projet: du surplace synonyme de recul.

> Au niveau de la recapitalisation: une rencontre entre actionnaires dans les prochains jours.

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo