Encore un départ dans «Demain nous appartient»: «J’ai pris un plaisir fou à incarner et à faire évoluer ce personnage»

Encore un départ dans «Demain nous appartient»: «J’ai pris un plaisir fou à incarner et à faire évoluer ce personnage»
Instagram Marion Christmann

Il y a quelques semaines, on enchaînait les annonces concernant de nouveaux visages qui arriveraient bientôt dans « Demain nous appartient » : Jennifer Lauret, Xavier Deluc, Victoria Abril, Emmanuel Moire… Un paquet de nouvelles têtes, qui semblent en éclipser pas mal d’autres.

En effet, après les récents départs de Juliette Tresanini ou encore Dembo Camilo, c’est au tour de Marion Christmann de quitter la série. Pas très surprenant puisque son compagnon Ulysse (incarné par Sébastien Capgras) dans « Demain nous appartient » vient de mourir.

C’est sur Instagram qu’elle a annoncé la chose, en partageant l’information : « CLAP DE FIN… ! Pendant plus de deux ans, j’ai pris un plaisir fou à incarner et à faire évoluer ce personnage. Et, il s’en est passé des choses en deux ans… Amanda, une infirmière pétillante, rigolote, espiègle et émotive mais attachante, à la recherche de l’amour… Après avoir essuyé quelques chagrins, surmonté un viol et survécu à un effondrement dans une grotte, elle l’aura finalement trouvé son grand amour… mais un an plus tard., voilà qu’il meurt dans une prise d’otage… C’est vrai qu’elle n’a pas eu de pot. Mais c’était pour mon plus grand plaisir car en tant que comédienne, toutes ces histoires et émotions à jouer c’était un véritable cadeau », écrit-elle, dans un très long message.

Elle poursuit : « C’était une aventure incroyable, un rythme de tournage si fou mais si formateur ! Et c’est aussi plein de jolies rencontres que je n’oublierai pas (…) BREF, j’emporte des milliers de souvenirs dans mon coeur. Vous allez me manquer ! MERCI pour votre fidélité et pour tous vos mots, vous avez mis beaucoup de joie dans mon coeur. Je dois dire que, partir de la série avec toute cette vague d’amour et de compliments de ces derniers jours, pour la mort d’Ulysse, me touche énormément. »