Abonnez-vous pour 1€

Le jeu vidéo en ligne, «l’opium de l’esprit» des jeunes Chinois

des mesures pour combattre l’addiciton
des mesures pour combattre l’addiciton - Sean Do/Unsplash

En 2019, les mineurs chinois pouvaient jouer une heure et demie par jour. Les jeux en ligne étaient déjà interdits de 22 heures à 8 heures du matin Mais l’empire du milieu a décidé de serrer encore un peu plus la vis avec une nouvelle loi.

D’après un communiqué publié par l’Administration nationale de la presse et de la publication, les services de jeux vidéo en ligne seront contraints de proposer aux mineurs une heure de gaming pour les trois derniers jours de la semaine, et ce uniquement entre 20 et 21 heures.

Ces règles concernent uniquement les jeux en ligne, strictement régulés en Chine. Ils le sont tellement que dorénavant, il faudra présenter une pièce d’identité pour se connecter.

Pour le bien des plus jeunes

Le but de ces manœuvres de restriction est de lutter pour une meilleure santé mentale et physique des jeunes Chinois. l’Economic Daily, média officiel du gouvernement chinois a publié un communiqué déclarant que le jeu vidéo était un « opium pour l’esprit », une déclaration qui a fait s’effondrer en bourse les géants de la tech chinoise.

Début juillet, l’une de ces entreprises, Tencent, a instauré un système de reconnaissance faciale pour empêcher les mineurs de jouer la nuit, et ainsi limiter leur addiction et les problèmes de vue.

Mathéo Cazzoli