Abonnez-vous pour 1€

Un Couvinois agresse son ex-beau-frère avec une lime en fer: «J’ai ramassé un objet au sol et je lui ai porté un coup à la tête»

Le palais de justice de Dinant.
Le palais de justice de Dinant. - JLP

Le prévenu pensait que son ancien beau-frère entretenait une relation avec son ex-épouse. « On s’est séparé après 20 ans de mariage. J’ai très mal vécu le divorce. Je souffre de dépression chronique. J’avais arrêté ma médication et je consommais des stupéfiants. J’ai vu plusieurs fois son véhicule chez elle et je me suis mis en tête qu’ils entretenaient une relation. Je lui ai demandé plusieurs fois des explications, mais il refusait de m’en donner », explique le prévenu.

Un voisin à la rescousse

Ces refus l’ont conforté dans son idée alors qu’il n’y avait pourtant rien entre eux. « Un matin, je me suis rendu chez lui. Il m’a dit qu’il n’avait pas le temps de me parler. J’ai ramassé un objet au sol et je lui ai porté un coup à la tête », ajoute-t-il.

Pour le parquet de Namur, l’agresseur est venu armé d’un outil, une lime en fer. L’intervention d’un voisin, frère du prévenu, a été nécessaire. La victime a eu le lobe de l’oreille gauche coupé et sa main droite perforée.

La défense a plaidé des conditions probatoires.

Jugement attendu le 6 octobre.

Belga

Notre sélection vidéo