Inondations: la traque aux pillards s’intensifie dans la zone Vesdre, l’intolérance est plus que jamais d’actualité, certains risquent très gros!

Le Lidl avait été visité par des gens mal intentionnés.
Le Lidl avait été visité par des gens mal intentionnés. - archives S.M.

Les initiatives visant à punir les pillards ayant visité des commerces à la suite des crues vont se multiplier dans les jours et semaines qui viennent. Ceux qui ont eu l’audace malsaine d’aller dépouiller les commerces du sillon de la Vesdre peuvent éprouver des craintes désormais. Car la police, qui avait eu fort à faire dans la foulée des crues, peut maintenant se recentrer sur des missions qui avaient été mises un peu en veilleuse.

Une douzaine de personnes avaient été directement interceptées et identifiées par les forces de l’ordre de la zone de police Vesdre, jauge Alain Barbier, le chef de corps. Mais d’autres vont être prochainement reconnues en recoupant des données. Notamment des photos prises par des policiers actifs sur le terrain, mais aussi la lecture de données livrées par les caméras vidéo ou les ANPR, qui lisent les plaques d’immatriculations.

► « On dispose de pas mal de matériel et maintenant, on a plus de capacités pour enquêter »

► Le chef de la zone et le parquet soulignent la tolérance zéro est plus que jamais d’actualité

Certains pillards risquent très gros!

Notre sélection vidéo