Inondations de juillet: le gouvernement wallon élargit le système d’aides au déménagement, au loyer et à l’installation pour les sinistrés

Christophe Collignon (PS), ministre wallon du Logement.
Christophe Collignon (PS), ministre wallon du Logement. - Belga

L’aide au déménagement de 400 € est désormais étendue aux ménages dont les revenus relèvent des catégorie 2 et 3. Concrètement ; elle visera donc les ménages d’une personne qui disposent d’un revenu maximum brut de 45.100 €. Ou encore les foyers de plusieurs personnes qui disposent d’un revenu maximum brut de 54.500 €, avec une majoration du plafond de 2700 € par enfant à charge.

Le Gouvernement wallon a également décidé d’étendre les aides au loyer pour les personnes qui doivent désormais louer un autre bien immobilier, également pour les ménages dont les revenus relèvent des catégories 2 et 3. Selon les calculs du gouvernement, c’est environ 2.000 ménages sinistrés qui pourront bénéficier d’une aide moyenne de 140 €.

Enfin, des aides à l’installation seront octroyées aux sinistrés qui doivent quitter une habitation autrefois située dans une zone visée par le plan habitat permanent. Il s’agit de ces personnes qui vivaient dans un équipement à vocation touristique comme les campings résidentiels.

►►Comment obtenir ces aides ? Plus d’infos dans nos éditions digitales  !

1.000 systèmes de déshumidification de logements

Enfin, afin de permettre une accélération de l’assèchement des murs des logements, le Gouvernement wallon lance un marché public de location de système de déshumidification. L’objectif est de louer plus ou moins 1.000 déshumidificateurs pour une durée de 12 semaines. Sachant qu’il faut plus ou moins 4 semaines pour déshumidifier un logement, cela permettrait de déshumidifier approximativement 3.000 logements. La mise à disposition de ces déshumidificateurs se fera en concertation avec les communes concernées.

Selon le communiqué du ministre Christophe Collignon, ce dispositif permettrait de déshumidifier approximativement 3.000 logements.

Le gouvernement wallon a reconnu, jeudi, la tornade du 27 juin dernier qui a touché la ville de Houffalize comme camalité naturelle publique!

«Lorsque des phénomènes naturels exceptionnels se produisent et occasionnent des dégâts matériels et humains importants, le gouvernement wallon prévoit des mesures pour soutenir les victimes. Dans ce cas-ci, ce sont au total dix foyers qui pourraient bénéficier d’une aide régionale, estimée à près de 65.000 euros au total», explique le ministre-président wallon, Elio Di Rupo.

En pratique, dès que l’arrêté sera publié au Moniteur belge, les personnes touchées pourront introduire une demande d’aide via le formulaire de Demande de réparation de biens. Ce formulaire devra parvenir dans les 3 mois (à dater du 1er jour du mois suivant cette publication) au Service public de Wallonie - Service régional des calamités.