Adèle reçoit la convocation au vaccin de sa maman un jour après sa mort: «J’ai dû appeler pour leur dire qu’elle était morte du Covid la veille»

Photo
Illustration
Illustration - Isopix

Margaret Grunshaw, une mère de famille britannique de 75 ans, est tragiquement décédée du Covid-19 en février dernier. Le lendemain de sa mort, elle recevait sa convocation pour le vaccin…

Margaret a attrapé le coronavirus à l’hôpital, alors qu’elle s’y rendait pour une infection. Avant de mourir, l’ancienne infirmière s’occupait à plein-temps de son mari Terry, lit-on dans les colonnes du Mirror.

« Cela a été vraiment difficile pour moi et je pense que je sors un peu du brouillard maintenant et je voulais faire quelque chose pour elle. Je pensais que j’aurais au moins dix ans de plus avec elle. Elle était le chef de la famille, je sais que beaucoup de gens ont une haute opinion d’elle », a confié Adèle, la fille de Margaret. « Le lendemain de sa mort, j’ai reçu une lettre du médecin concernant la vaccination. J’ai dû appeler pour leur dire que ma mère était décédée du Covid hier », témoigne la quadragénaire.

Adèle explique qu’elle a pu rester aux côtés de sa maman durant ses dernières heures : « Regarder quelqu’un mourir du Covid est la chose la plus horrible que vous verrez dans votre vie, parce qu’il s’étouffe littéralement. Voir ma mère comme ça, c’était choquant ». Elle ajoute que sa mère « avait toujours du temps pour ceux qui en avaient besoin ». « Elle était une maman et une personne incroyable. Des amis m’ont dit qu’ils auraient aimé que ma mère soit leur mère », témoigne-t-elle.

Margaret laisse derrière elle son mari Terry, sa fille Adèle et son fils Steven.

Notre sélection vidéo