Abonnez-vous pour 1€

Mathieu Michel veut promouvoir l’accès universel à certains services des télécommunications en Belgique

Mathieu Michel veut promouvoir l’accès universel à certains services des télécommunications en Belgique
Belga

L’organisation de défense des consommateurs avait organisé jeudi une table ronde sur les prix des télécoms en Belgique. Ils sont parmi les plus élevés d’Europe, selon ses calculs, et en moyenne 30 % plus chers que dans les pays voisins. Test-Achats a réitéré son appel pour qu’un quatrième opérateur soit autorisé à entrer sur le marché afin d’assurer une plus grande concurrence avec les opérateurs existants, d’abord sur le marché de la téléphonie mobile mais ensuite également sur le câble.

« Le prix peut en effet être un frein à une société digitale ambitieuse », a convenu M. Michel dimanche, dans une réaction à Belga. « Mais ce n’est pas le seul angle sur lequel travailler. » Il plaide pour développer un accès universel à certains services, comme les services publics ou les contenus éducatifs et pédagogiques. Concrètement, la consommation liée à la fréquentation des sites d’administrations, d’organismes publics, des communes, des universités et autres écoles, etc., serait immunisée de toute tarification, à la manière du GSM qui peut opérer un appel d’urgence même sans code PIN.

Notre sélection vidéo