Biélorussie: la figure de l’opposition Maria Kolesnikova condamnée à 11 ans de prison

Biélorussie: la figure de l’opposition Maria Kolesnikova condamnée à 11 ans de prison
Isopix

La justice bélarusse a condamné lundi à 11 ans de prison l’opposante Maria Kolesnikova, une des figures de la contestation de l’été 2020, sentence qui vient couronner la répression de toute opposition au régime d’Alexandre Loukachenko.

Sa condamnation et celle de son co-accusé, Maxime Znak, à dix ans de prison, ont été annoncées par le service de presse de Viktor Babaryko, un autre opposant emprisonné pour lequel ils avait travaillé. Ils étaient jugés pour «complot visant à s’emparer du pouvoir» et d’«appels à des actions portant atteinte à la sécurité nationale».

La réaction de l’Union Européenne

L’Union européenne a condamné le «mépris flagrant» du Bélarus pour les droits humains, après la condamnation lundi de Maria Kolesnikova, figure de l’opposition au régime du président Alexandre Loukachenko.

Dans un communiqué, l’UE a réitèré également son appel à la libération «immédiate et sans condition de tous les prisonniers politiques» dans l’ex-république soviétique, qu’elle évalue à plus de 650.

Notre sélection vidéo