«Danse avec les stars»: entre Bilal Hassani et Mathieu Delormeau (TPMP), c’est le clash!

Vidéo
Pour la première fois, dans «Danse avec les stars», et ce grâce à Bilal Hassani, un candidat aura un partenaire danseur.
Pour la première fois, dans «Danse avec les stars», et ce grâce à Bilal Hassani, un candidat aura un partenaire danseur. - Instagram/@iambilalhassani

Ce n’est pas une surprise : le plateau de Hanouna est toujours le lieu des buzz et des clashs. « TMPP » est à la fois un lieu de discussions sur la télé, l’évolution de la société et la foire aux phrases qui claquent.

Cette semaine, le chroniqueur Mathieu Delormeau a bien créé la polémique en s’attaquant à la participation de Bilal Hassani à l’émission phare de TF 1 « Danse avec les stars », où grande première, grâce à lui, le premier couple de candidats danseurs se produira.

Cela ne pouvait que déchaîner un échange de points de vue virulents. Mathieu Delormeau n’y a pas été par quatre chemins. Pourtant, ouvertement gay, il s’est montré très dur envers Bilal, le qualifiant de « gay caricatural ». « J’adore Bilal, je n’ai rien contre Bilal, je dis juste que TF 1 n’a pas découvert l’homosexualité en 2021. Le seul moment où ils font danser un homme avec un homme, c’est lorsqu’il est grimé en femme. Pardon, mais un homosexuel, ce n’est pas quelqu’un qui porte une perruque, des faux-cils et qui met une robe », a lancé Matthieu Delormeau.

Et toc pour la chaîne. Evidemment, la critique a suivi la critique… « Il aurait eu les cheveux courts et serait habillé comme un garçon, on ne l’aurait pas fait danser avec un homme. Ça s’appelle de la télévision », a-t-il campé sur ses positions.

« Je suis un être humain normal »

Le débat était donc lancé sur la question de l’homophobie, que la sélection de Bilal va renforcer selon Mathieu Delormeau. « Dans la vraie vie, ça va donner des gens qui seront devant leur télévision et qui vont se dire : ‘c’est ça les gays ?’ Et ça va créer de l’homophobie, et ça va créer de la violence », a-t-il regretté. « Il y a autant de gays qu’il y a de personnes, je suis d’accord. Je n’en juge aucun. Je dis juste que comme par hasard, dès qu’on en prend un à la télé, on prend celui qui est le plus caricatural, qui est habillé avec une robe, qui se teint les ongles, et qui met une perruque. »

Ce lundi 6 septembre, en guise de réponse à Matthieu Delormeau, Bilal Hassani a simplement publié une photo de lui sur Twitter, s’affichant en robe, avec ses cheveux longs, et citant l’extrait de TPMP. Il a ensuite été interrogé par Télé-Loisirs au sujet de la sortie du chroniqueur de TPMP. « J’ai juste mis une photo de moi, et je suis allé me coucher. Je n’avais pas spécialement l’énergie pour faire un commentaire constructif, parce que je trouve que ça ne s’y prêtait pas et ne méritait pas une vraie réponse. Au-delà du fait que je puisse le prendre comme une attaque personnelle, c’est grave de dire des choses pareilles devant autant de monde. Non seulement sur moi, mais aussi toutes les personnes qui sont comme moi ! Je n’estime pas que je suis une caricature et je pense être un être humain normal. »


Les commentaires sont momentanément indisponibles sur certains articles. Nous nous efforçons d'y remédier le plus rapidement possible. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.